L’occupation permanente de la station chinoise démarre

Crédit : CNSA

[Article précédemment publié sur le site de l’hebdomadaire Air & Cosmos]

Troisième équipage à bord de Tianhe

Après la mise sur orbite, le 29 avril 2021, du module de base Tianhe de la future grande station chinoise CSS (Chinese Space Station), deux équipages de trois taïkonautes ont effectué deux séjours de longue durée à bord, respectivement de 92 et 182 jours, à l’occasion des missions Shenzhou 12 (17 juin-17 septembre 2021) et Shenzhou 13 (15 octobre 2021-15 avril 2022).

Le 5 juin, avec l’envoi de l’équipage de Shenzhou 14 pour un séjour de six mois, c’est le début de l’occupation permanente de la CSS qui a démarré, les équipages devant systématiquement se croiser à bord de la CSS à compter du mois de décembre prochain, avec l’arrivéede la mission Shenzhou 15.

D’ici-là, l’équipage de Shenzhou 14 ne chômera pas, avec l’installation des laboratoires Wentian et Mengtian, en juillet et en octobre.

C’est la première fois de l’histoire que deux stations orbitales sont exploitées en permanence en parallèle, l’occupation de la Station spatiale internationale restant pour sa part ininterrompue depuis novembre 2000.

Crédit : WEIBO

Le retour de Liu Yang

Le lancement du Shenzhou 14 (à l’aide d’une Longue Marche 2F) est intervenu comme prévu depuis quelques semaines, le 5 juin à 2 h 44 UTC (10 h 44, heure locale), depuis centre spatial de Jiuquan, dans le désert de Gobi.

L’identité de l’équipage n’a été révélée que l’avant-veille du départ

Aux côtés du commandant Chen Dong (43 ans, second vol), on retrouvait Liu Yang (43 ans également), la première Chinoise de l’espace, dont le premier vol remonte à juin 2012.

Le troisième siège du Shenzhou a été attribué au « bleu » Cai Xuzhe (46 ans).

Crédit : CNS

À peine 7 heures de vol

Le Shenzhou 14 a rejoint le module Tianhe en six heures et 58 minutes.

L’amarrage a eu lieu sur le port nadir, à 9 h 42 UTC, le port arrière étant occupé depuis le 10 mai par le vaisseau-ravitailleur automatique Tianzhou 4 (lancé la veille depuis la base de Wenchang, dans le sud de la Chine).

L’ouverture de l’écoutille, elle, est intervenue vers 12 h 20, et un premier échange vidéo avec la Terre a rapidement été réalisé.

Crédit : SciNews / YouTube

Pierre-François Mouriaux