Deux touristes japonais à bord

Le 8 décembre à 13h41 (temps universel), le vaisseau Soyouz MS-20, parti six heures et trois minutes plus tôt du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakstan, s’est amarré au port d’attache Poïsk de la Station spatiale internationale.

A son bord, le cosmonaute russe Alexandre Missourkine (44 ans, troisième vol spatial), seul professionnel de l’équipage, et deux touristes japonais : le fantasque milliardaire Yusaku Maezawa (46 ans) et son assistant Yozo Hirano (36 ans), chargé d’immortaliser le voyage.

Yusaku Maezawa a fait fortune en lançant le site de e-commerce Zozotown en 2004 (devenu depuis le plus gros site de vente en ligne de vêtements au Japon). Il est le huitième milliardaire depuis avril 2001 à s’offrir un séjour à bord de l’ISS par l’intermédiaire de la société américaine Space Adventures et à l’aide d’un vaisseau Soyouz – le touriste américain Charles Simonyi, pour sa part, a volé à deux reprises, en avril 2007 et mars-avril 2009.

Crédit : Roscosmos

En attendant la Lune

Ce nouveau vol touristique intervient deux mois après l’envoi d’une actrice et d’un réalisateur russes, qui ont effectué, onze jours durant, le premier tournage sur orbite d’un film de fiction.

La mission du Soyouz MS-20, elle, devrait durer une douzaine de jours, avec le même équipage à l’aller et au retour, alors que le vaisseau russe est généralement utilisé durant six mois.

Pour Yusaku Maezawa, il s’agira d’un avant-goût de l’espace, puisqu’il compte effectuer en 2023 un vol autour de la Lune à bord du vaisseau Starship, actuellement en cours de développement chez SpaceX, en compagnie de huit artistes qu’il va inviter. Le projet, annoncé en septembre 2018, est appelé DearMoon.

« Je suis excité, comme un enfant avant un voyage de classe », a-t-il déclaré lors de la conférence de presse précédant le lancement vers l’ISS.

Pierre-François Mouriaux