Joyeux Thanksgiving !

Le 25 novembre, quatrième jeudi du mois cette année, les sept membres de l’Expedition 66 ont partagé à bord de la Station spatiale internationale le traditionnel repas de Thanksgiving, la fête qui aux Etats-Unis célèbre la gratitude commune pour toutes les bonnes choses qui se sont produites au cours de l’année précédente.

La cérémonie à bord de l’ISS existe le début de son occupation permanente, avec au menu l’incontournable dinde, l’animal découvert après l’arrivée des premiers Européens dans le Nouveau Monde.

Trois jours avant le jour de l’Action de grâce, un message vidéo avait été enregistré (en anglais) par les membres de l’équipage du Crew 3, accompagnés de l’astronaute américain Mark Vande Hei. Ils y livrent leurs impressions sur le fait de passer Thanksgiving sur orbite, détaillent les aliments qu’ils prévoyaient de déguster et adressent leurs meilleurs vœux à leurs proches.

« L’une des meilleures choses de la collaboration internationale ? Partager les célébrations et la culture internationales », a ensuite commenté l’astronaute allemand Matthias Maurer sur les réseaux sociaux.

Double ration pour Skylab 4

Avant l’avènement de l’ISS, plusieurs repas de Thanksgiving avaient pu être organisés autour de la Terre. Le premier remonte au 22 novembre 1973, à l’occasion de la mission Skylab 4 à bord du premier laboratoire orbital américain, avec les astronautes Gerald Carr, Edward Gibson et William Pogue. Le menu du soir ne fut cependant pas agrémenté d’aliments particuliers, mais les rations furent doublées car Gibson et Pogue venaient de réaliser une sortie extravéhiculaire de 6 heures et demi.

Skylab 4 – Thanksgiving 1973 (Crédit : NASA)

Il faudra ensuite attendre le 28 novembre 1985 et la mission STS-61B de la navette Atlantis, composée de sept membres d’équipage. Cette fois, des mets spéciaux furent dégustés : cocktail de crevettes, dinde irradiée et accompagnée de sauce aux canneberges, mais aussi tortillas – les premières dans l’espace, apportées par l’astronaute mexicain Neri Vela.

STS-61B – Thanksgiving 1985 (Crédit : NASA)

Gag à Mission Control

Suivirent en 1989 et 1991 les missions STS-33 et STS-44 des navettes Discovery et Atlantis, à bord desquelles se retrouvèrent les astronautes Frederick Gregory et Story Musgrave. Alors que tout l’équipage était encore endormi, le début de journée du 28 novembre 1991 fut l’occasion d’une blague au sein du centre de contrôle de Houston, qui reçut une alerte concernant un risque de collision imminente entre la navette avec un satellite turc : turkey en anglais signifie à la fois Turquie et… dinde.

En 1996, c’est à bord de la station russe Mir que l’astronaute américain John Blaha (qui avait participé à la mission STS-33 en 1989) a célébré Thanksgiving, en compagnie de ses collègues russes Valéri Korzoune et Alexandre Kaléri, tandis que les cinq passagers de la mission STS-80 (dont une nouvelle fois Story Musgrave) festoyaient à bord de la navette Columbia. Les deux équipages ont échangé leurs meilleurs vœux par radio.

L’année suivante, la même configuration se représentait à Thanksgiving : l’astronaute américain David Wolf se trouvait à bord de Mir avec les cosmonautes Anatoli Soloviev et Pavel Vinogradov, tandis que se déroulait la mission STS-87 de la navette Columbia, avec six occupants.

Sans interruption depuis 21 ans

A bord de l’ISS, ce sont 21 équipages qui ont pu suivre la tradition depuis le 23 novembre 2000. A cette date, les trois membres de l’Expedition 1, l’Américain William Shepherd et les Russes Youri Guidzenko et Sergueï Krikalev, étaient installés depuis trois semaines à bord du complexe orbital.

Thomas Pesquet a ainsi pu profiter de ce moment festif lors de son premier vol, en 2016-2017.

Expedition 50 – Thanksgiving 2016 (Crédit : ESA / NASA)

Une présentation plus complète des repas de Thanksgiving est disponible (en anglais) sur le site de la Nasa.

Pierre-François Mouriaux