Succès de l’US EVA 77

Avec cette EVA du 12 septembre 2021 (EVA côté US n° 77), ce sont plusieurs premières et records qui ont été battus par Akihiko Hoshide et Thomas Pesquet.

Crédit : T. Pesquet – ESA / NASA

La première de ces premières, et la plus importante de toutes : c’est que c’est la première fois qu’est effectuée une sortie véhiculaire sans aucun astronaute russe ou américain – ici, il n’y a qu’un japonais et un français.

Crédit : T. Pesquet – ESA / NASA
Crédit : T. Pesquet – ESA / NASA

D’une durée de 6 heures et 54 minutes, cette EVA permet à Hoshide d’être le recordman japonais en temps cumulé dans le vide spatial avec 28 heures et 17 minutes en 4 EVA (Noguchi a fait aussi 4 EVA mais « n’est »’ resté que 24 heures et 1 minute dans le vide spatial).

Cette EVA permet aussi à Thomas Pesquet d’égaler le nombre de sorties détenues par un Européen : 6 qu’il partage maintenant avec l’Italien Luca Parmitano. Mais surtout, cette EVA fait de Thomas Pesquet la personne ayant le plus séjourné dans le vide spatial pour un non-Russe et non-Américain : 39 heures et 54 minutes.

Thomas est le quatrième astronaute français seulement à effectuer une EVA – sa première remonte au 13 janvier 2017, lors de sa première mission. Il bat aussi le record d’EVA en une mission pour un Français détenu jusqu’alors par Philippe Perrin. Le premier Français est Jean-Loup Chrétien (puis Jean-Pierre Haigneré, Philippe Perrin et Thomas Pesquet).

La première sortie dans l’espace au monde a été faite par Alexeï Leonov en mars 1965 avec Voshkod 2. Elle est suivie en juin 1965 par l’Américain Ed White à bord de Gemini 4.

C’est en juillet 1984 que la soviétique Svetlana Savitskaïa devient la première femme à effectuer une EVA avec Soyouz T-12 (depuis Saliout 7). Elles ne seront depuis que 13 autres femmes (toutes américaines) à avoir effectué au moins une EVA. Le record actuel pour une femme est de 60 h 21 min dans le vide spatial en 10 EVA par Peggy Whitson.

La première EVA pour un non-Russe et un non-Américain remonte au 9 décembre 1988, où le Français Jean-Loup Chrétien devient le premier astronaute « étranger » à sortir dans l’espace. Il le fait depuis Mir lors de la mission Soyouz TM-7 Aragatz, et va rester 06 h 00 dehors.

Sur les 239 personnes ayant effectué une sortie extravéhiculaire, nous pouvons voir que très peu sont non-Russes ou non-Américaines. Et pour l’instant, il n’y a qu’une seule Russe et 13 Américaines – cela devrait peut-être changer en 2022, puisque l’Italienne Samantha Cristoforetti s’entraîne à des EVA pour sa mission Crew 3 planifiée cette année-là.

Ils sont très peu de non-Russes, non-Américains à avoir effectué des EVA : Français, Anglais, Suisse, Italiens, Allemands, Canadiens, Suédois et Chinois. Il y a eu un incident notable en juillet 2013, lorsque l’Italien Luca Parmitano faillit se noyer dans sa combinaison en raison d’une fuite du liquide de refroidissement interne.

Il reste un peu de chemin à parcourir pour battre le record du russe Anatoli Soloviev avec 78 h 28 min en 16 EVA ou l’américain Michael Lopez-Alegria avec 67 h 40 min en 10 EVA.
Toutes les EVA ont été effectuées en solo ou par paires, sauf le 13 mai 1992 où ils étaient 3 lors de la mission STS-49.

Crédit : NASA

Stéphane Sébile
Autres crédits photo : Collection S. Sébile